Virtus Patrimoine : promoteur immobilier, spécialisé dans la réhabilitation en coeur de ville
Contactez Virtus Patrimoine, promoteur immobilier en Normandie Contact
Les Parisiens affluent en Normandie

Les Parisiens affluent en Normandie

Alors que les Parisiens subissent les confinements à répétition depuis un an, la Normandie offre la promesse d'une vie plus douce. L'immobilier a le vent en poupe en Normandie, et cela pourrait durer.

Depuis quelques semaines, la presse spécialisée ou non, titre sur la bonne santé de l'immobilier en Normandie. Le phénomène semble durable.

La Normandie est l'échappatoire idéale. A quelques centaines de kilomètres de la capitale, le parisien peut y faire des allers-retours sans difficultés. Pour un week-end ou un confinement, c'est la solution. "La vague déferle sur la Normandie, un refuge idéal pour des urbains malmenés par les restrictions sanitaires," explique France Info le 13 mars. La Normandie offre une diversité de paysages, comme un concentré de nature: exactement ce qui manque aux Parisiens en détresse. "La recherche est assez simple : authenticité, charme et environnement préservé" précise France Info.

Pour combien de temps?

Le mouvement semble durable. Car il ne s'agit plus de résidences secondaires, on parle maintenant de résidence semi- principales ou de lieu de vie bis. Avec le télétravail, on s'installe en Normandie en planifiant une ou deux journées de travail en "présentiel" en région parisienne. A Granville, dès septembre, la ville a accueilli plusieurs familles arrivées dans ce contexte. A Fécamp et à Dieppe, "il y aura un avant et un après covid" explique la Tribune.

En chiffres

Se loger mesure l'attractivité des régions en fonction de l'évolution des leads en agence. La Normandie sort en tête avec une augmentation de 61% entre 2019 et 2020.

Le Figaro vient de lancer un tour des marchés de l'immobilier, ce dimanche 28 mars. Première étape: la Normandie! Un hasard? Non. L'équation est simple en Normandie: un destockage important des biens durant le premier confinement, une demande qui reste élevée avec peu de biens en stock et le résultat, une hausse des prix. Les premières prises d'assaut sont "les villes bien connues des Parisiens comme Deauville (+7,2% selon les notaires de France), Trouville-sur-mer (+9,1%), Cabourg (+11,5%) ou encore Houlgate (+10,5%) en ont bien profité. Idem pour Dieppe (+13,7%) en Seine-Maritime ou encore Pont-Audemer (+15%) et Gisors (+12%) dans l’Eure, un des 19 départements actuellement confinés."
Les villes importantes comme Caen, le Havre ou Rouen tirent leur épingle du jeu. "à Caen le m2 s'établit à 2720 euros en hausse de 9,8% sur un an" souligne le magazine Challenges le 10 mars.

Les qualités de la Normandie sont dévoilées, reste à prendre sans délai des mesures pour préserver la région.